Ingénierie
RÜBIG Ingénierie
RÜBIG CN
RÜBIG USA
Installation de revêtement DLC - MICROPULS® Diamond Xtended
Installation de revêtement - MICROPULS® Procoat
Installation de nitruration au plasma - MICROPULS® Everest
Plasma Générateur
Installation de nitruration au gaz - GASCON K2
Support RÜBIG
Traitement thermique à façon
RÜBIG Traitement thermique à façon
RÜBIG Slovaquie
Nitruration ionique - PLASNIT®
Traitement de revêtement durs - PLASTIT®
Trempe gaz sous vide - R.VAC+®
Cémentation - R.CARB+®
Nitruration gazeuse - R.NIT+®
Recuit
Aluminium
RÜBIG ALUMINIUM
Forge
RÜBIG Forge
Pièces forgées
Goupilles
Systèmes de convoyage et de transmission
Produits de loisirs
Technique d'usinage
Services
Dates 2D/3D
Centre de compétences
Recherche et développement

RÜBIG Technologie

RÜBIG Technologie

La société « RÜBIG Technologie », RTG en abrégé, nouvellement créée, se concentre sur le développement et l'essai de nouvelles technologies, en particulier sur les installations et les procédés de la technologie des surfaces, du traitement thermique et de la technologie de production. L'objectif est de pouvoir offrir aux clients de RÜBIG de nouvelles solutions pour la protection contre l'usure et la corrosion, et parallèlement d'augmenter, à terme, la résistance à la fatigue. Les futurs domaines d'application, tels que les technologies de surface pour l'électronique de haute performance, la production d'hydrogène, le stockage et la production d'énergie inversée, ou les propriétés médicales, sont également au centre des objectifs de RTG.


Les domaines d'application de ces technologies sont aussi divers que le sont ses clients. Une attention particulière est accordée à la technologie laser pour la production de surfaces fonctionnelles et au dépôt physique en phase vapeur (PVD = Physical Vapour Deposition). Ces procédés spéciaux sont également proposés ou traités chez RÜBIG dans la production en série ainsi que pour des installations spécifiques des clients. Les autres thèmes futurs sur lesquels travaille RTG sont les développements dans le domaine de l'électrolyse ou des piles à combustible pour la production d'hydrogène vert, ainsi que les revêtements au graphène.


RÜBIG Technologie, en tant que service de développement stratégique du groupe RÜBIG, est le moteur et le catalyseur de l'avance technologique et de la force d'innovation de l'entreprise. Aujourd'hui, cependant, la recherche n'est concevable que dans un paysage de recherche en réseau international. La réussite de la recherche passe par la coopération. RÜBIG s’appuie donc sur une étroite coopération internationale avec les universités, les instituts de recherche et les entreprises.

Technologie Laser

Le centre d'usinage laser RÜBIG propose différents procédés de travail des métaux tout en assurant la résistance à l'usure des outils et des moules. Outre le durcissement au laser, la soudure au laser et la soudure par accumulation, cette technologie permet également la découpe laser 3D avec une optique de découpe dynamique.

Vous trouverez ici de plus amples informations sur les différents processus.

Technologie PVD

Au cours d'un processus de revêtement par dépôt physique en phase vapeur (PVD), des atomes et des groupes d'atomes sont extraits, sous vide poussé, d'une cible habituellement métallique (pulvérisation). La vapeur métallique qui en résulte se condense directement sur le composant à revêtir sous la forme d'une couche métallique solide. Le système de revêtement et l'épaisseur peuvent être définis en fonction des exigences spécifiques du client.

Vous trouverez plus d'informations sur cette technologie à couche mince ici.

Production d'hydrogène et pile à combustible

Dans une économie énergétique durable, l'hydrogène jouera un rôle essentiel dans les transports et dans le stockage des énergies renouvelables. Le développement de procédés efficaces pour la production technique d'hydrogène et de piles à combustible est donc au centre des préoccupations des gouvernements du monde entier. À l'avenir, la production d'hydrogène à partir d'électricité provenant de ces sources d'énergie est probablement l’option la plus judicieuse.


RÜBIG met à profit, dans ce domaine, ses 75 ans d'expérience dans le traitement des métaux. Les connaissances d’experts de la technologie des surfaces garantissent une résistance à l'usure optimisée des composants individuels, tels que les condensateurs. RÜBIG peut également avoir une influence positive sur la durée de vie ou l'efficacité des composants.

Grâce à des courants continus et pulsés de haute précision, librement sélectionnables, le nouveau générateur RubiCon, un faisceau de puissance de 50 kW, convient idéalement à la réalisation d’une alimentation électrique sécurisée.

Oxydation électrolytique par plasma

On parle ici de protection contre l'usure et d'affinage de surface pour les alliages à base d'aluminium, de titane et de magnésium. Ce processus est également appelé « oxydation anodique sous décharge d'étincelles » (ANOF = anodische Oxidation unter Funkenentladung). Pour cela, le matériau à revêtir est immergé dans un bain d'électrolyte, et à l'étape suivante, l'ignition est effectuée par un plasma atmosphérique. Ce processus fait fondre localement la surface et la transforme, de par la présence d'oxygène élémentaire, en une couche d'oxyde dense.


Les revêtements oxydés par voie électrolytique sous plasma sont principalement constitués de phases diélectriques, de céramique d'oxyde et sont donc supérieurs aux revêtements organiques en termes de dureté et de résistance thermique. Le résultat est une couche très épaisse (plus de 100 micromètres), résistante et parfaitement adhérente. En outre, une meilleure rentabilité peut être obtenue grâce à des temps de traitement plus courts et à l'amélioration des propriétés du revêtement. Une vision équilibrée respectueuse de l'environnement est également obtenue de par la tolérance des supports de traitement utilisés.

Graphène

Le graphène est le nom donné à une structure spéciale du carbone. Le carbone peut être structuré sous forme de graphite ou de diamant. Le graphite, vu dans le réseau cristallin atomique, a des couches plates alvéolées qui glissent facilement les unes sur les autres. Le graphite est donc un bon lubrifiant. Cependant, lorsque le graphite n'est présent qu'avec un seul plan d'atomes, il est appelé graphène.


Le graphène a de très bonnes propriétés en termes de résistance, d'usure et de corrosion. Cependant, le revêtement mince qui n’est constitué que d'une ou de plusieurs couches atomiques doit relever des défis s’il est appliqué sur les surfaces en acier conventionnelles. En laboratoire, ces revêtements peuvent être produits facilement, et ce sur de plus grandes surfaces. RTG, en collaboration avec l'université de Shanghai, l'université technique de Vienne et le CEST, se concentre sur le comportement de ces revêtements sur des surfaces conventionnelles (cémentées, nitrurées ou durcies sous vide).

Contact

Christian Dipolt, RÜBIG

ppa. DI Dr. Christian Dipolt, MBA

Management RÜBIG Technologie

Tim Dommert, RÜBIG

Kerstin Raßl, RÜBIG

Kerstin Raßl

Assistance & traitement des commandes

Lukas Reitinger, RÜBIG

Lukas Reitinger, MSc

Chef de projet Laser